Un dimanche heure par heure

10h. Lever.

10h15. Petit-déjeuner. Smoothie bowl banane, framboises et lait de coco saupoudré de granola maison, noix de coco râpée, germes de blé et graines de goji.

10h45. Répétitions. Je passe un examen dans un peu plus d’un mois alors j’y consacre plusieurs heures par jour pour être prête en mars.

15h. Dîner devant un épisode de Girlboss. Une soupe de patates douces au lait de coco, une salade de doucette avec des cornichons, des frites et des onions bhajis (de la Coop, à chauffer au four). Quant à la série, j’en suis à l’épisode 6, j’en parlerai dans ma prochaine revue car elle est géniale !

15h30. Lecture. En ce moment je lis Mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir et L’Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón.

16h30. Balade. Promenade d’environ 45 minutes avec un podcast de Brooke Castillo dans mes oreilles. J’ai écouté « Hope is a problem » dans lequel elle explique de quelle manière espérer quelque chose nous met dans une position passive où l’on attend plus qu’on agit. Très intéressant.

17h30. Bain. Après une balade dans le froid, se glisser dans l’eau chaude est un vrai bonheur.

18h15. Blog. Retouche des images, trouver une idée d’article et écriture. Tout ça au coin du feu avec Fireplace for your home sur Netflix.

20h30. Soirée. Pour le souper, un plat de pâtes avec une délicieuse sauce aux champignons préparée par ma belle-sœur puis quelques épisodes de Girlboss avant d’aller dormir.

J’espère que vous avez passé un bon dimanche ♥

Mes dernières découvertes séries sur Netflix #2

On se retrouve en ce vendredi pour une nouvelle édition de mes dernières découvertes séries sur Netflix. Il y a tellement de programmes qu’il est parfois difficile de savoir quoi regarder. Après avoir entendu beaucoup de bien sur The Sinner, on s’est lancés dans cette série et on n’a vraiment pas été déçus. On l’a terminée en quelques soirées. Quant à The Good Place, je l’ai découverte samedi dernier grâce à Mélanie du podcast « Quoi de meuf » qui la conseille dans son bilan de l’année 2017. Ni une ni deux j’ai visionné le premier épisode et j’ai adoré !

Allez, place aux résumés et aux avis et n’hésitez pas à partager vos recommandations séries dans les commentaires 🙂

THE GOOD PLACE

Résumé : Eleanor Shellstrop est morte. Elle ouvre les yeux dans un très joli bureau coloré où est écrit « Everything is fine » sur le mur face à elle. Un homme, Michael, vient alors l’accueillir et la rassure : elle est au Bon Endroit, un autre terme pour désigner le paradis. Il la félicite pour son fabuleux passage sur Terre et pour toutes les bonnes actions qu’elle a commises durant sa vie. Michael lui présente alors le quartier et la maison dans laquelle elle vivra avec son âme sœur (chaque habitant du Bon Endroit a une âme sœur choisie par un algorithme infaillible). Eleanor est ravie d’être là sauf qu’il y a un problème. Si elle s’appelle bien Eleanor Shellstrop, la vie dont lui parle Michael n’est pas du tout la sienne ! En effet, au vu du comportement qu’elle a eu durant son existence sur Terre, Eleanor devrait plutôt être en enfer !

Mon avis : Il a suffit d’un épisode pour que j’accroche totalement à cette série. Ce format court avec des épisodes d’une vingtaine de minutes permet à l’histoire d’être très dynamique, on ne s’ennuie pas un seul instant. Les personnages sont attachants et les situations totalement loufoques. L’environnement est hyper soigné, tout est coloré, beau, propre, on est vraiment au paradis ! Malgré son égoïsme, Eleanor est captivante et on vit avec elle le conflit que doit représenter le fait d’être dans un endroit si paradisiaque tout en sachant ne pas y avoir sa place. A ses côtés, on retrouve Chidi, son âme sœur, qu’elle met rapidement dans la confidence, et Tahani et Jianyu, un couple de voisins avec qui elle va se lier d’amitié. Tous ont leur propre histoire, leurs conflits intérieurs et tous sont très touchants. J’apprécie beaucoup le fait que cette série mette en scène des personnages de toutes origines, cela donne une belle mixité et c’est vraiment chouette à regarder. L’ancrage dans le présent de l’histoire et des personnages confère à la série un charme supplémentaire. En effet, on retrouve dans chaque épisode des références au monde actuel (séries, acteurs/actrices, chanteurs/chanteuses, réseaux sociaux, etc). Coup de cœur pour l’épisode 6 dans lequel Michael dit avoir regardé l’intégralité des 10 saisons de Friends ; il fait ainsi de nombreuses références à la série et c’est génial. Sans vous en dire plus, le dernier épisode de la saison 1 vous réserve une très jolie surprise et rien que pour ça, vous devriez regarder The Good Place !

Format :
⋅ Saison 1 : 13 épisodes d’une vingtaine de minutes (environ 4h30 pour la regarder en entier)
⋅ Saison 2 : en cours de diffusion, un nouvel épisode chaque vendredi

 THE SINNER

Résumé : Cora et Mason Tannetti, la trentaine, sont mariés et travaillent dans l’entreprise familiale. Ils ont un petit garçon et vivent dans une maison voisine à celle des parents de Mason. Lors d’une belle journée ensoleillée, le jeune couple et leurs fils partent au bord du lac pour y passer la journée. Sur la plage, Cora est soudainement prise d’un accès de rage et poignarde violemment un homme qui se trouvait à quelques mètres. Elle est alors incarcérée et se rend rapidement compte d’une chose : elle ne peut absolument pas expliquer pourquoi elle a fait ça. Un inspecteur de police va mener une enquête afin de l’aider à découvrir les raisons de son crime.

Mon avis : Cette série est très addictive ! L’histoire se joue principalement autour de deux personnages, Cora Tannetti et l’inspecteur Harry Ambrose. Une relation spéciale va se tisser entre eux et l’on découvre au fur et à mesure les secrets de l’un et de l’autre. Le spectateur se retrouve plongé au cœur de l’enfance de Cora en même temps qu’au sein du couple d’Harry Ambrose et de sa femme. Ces personnages complexes nous entraînent dans leurs existences et on constate à quel point il est difficile pour eux de se sortir des carcans dans lesquels ils sont enfermés. Jessica Biel est quant à elle fabuleuse dans le rôle de Cora (elle a d’ailleurs été nominée aux Golden Globes dans la catégorie de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle). Il y a une multitude de gros plans sur elle et l’on saisit l’ampleur du désespoir de son personnage. J’ai apprécié le suspense et le dévoilement de nouveaux faits à intervalle régulier, les épisodes passent à toute vitesse et on se réjouit de voir le suivant. On peut faire plein d’hypothèses durant toute la saison mais il est presque impossible d’en deviner le dénouement ! C’est un très bon thriller que je conseille à ceux qui aiment les enquêtes et la résolution d’énigmes.

⋅ Saison 1 : 8 épisodes d’environ 40mn

Avez-vous vu ces séries ? Les avez-vous appréciées ?