Tag Archives USA

Los Angeles de nuit

On repart pour un petit tour à Los Angeles. Un soir, je me suis dit que j’allais faire une série « images de nuit ». Je trouvais les palmiers tellement jolis à la tombée de la nuit. C’est durant les quelques kilomètres que nous avons parcouru à pied pour aller au resto à Santa Monica que j’ai pris l’ensemble de ces photos alors que le soleil se couchait. C’est un moment un peu féérique. Le ciel devient bleu, orange, rose, il y a plein de gens qui se promènent le long de la plage, certains font du vélo, d’autres de la course avec leur chien, et on dirait plein d’ombres chinoises qui se déplacent. Bonne nuit x

Tonight we’re going back in Los Angeles. One night I had the idea to take some night pictures. The palm trees were so beautiful during the sunset. We had to walk a little to go to a restaurant in Santa Monica and that’s when I took all of these pics. Aren’t they a little bit magical ? The sky is blue, orange, pink. At the end of the day, a lot of people walk along the beach, some of them are cycling, some others are running with their dogs, and they all look like moving chinese shadow. Good night x

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Alcatraz

Ah Alcatraz ! J’avais dit que je ferais un article sur cette visite lors de mon premier récit consacré à San Francisco. Et puis les semaines ont passé et je n’ai jamais pris le temps de l’écrire. Mais vendredi, alors que je discutais avec ma cousine de mon séjour aux États-Unis, elle m’a dit qu’elle et ses garçons se demandaient quand j’allais publier cet article sur Alcatraz. Il n’en fallait pas davantage pour me motiver à publier ces quelques photos et un petit récit sur cette si intrigante prison.

Alcatraz est une île située à 2,4 kilomètres des côtes, dans la baie de San Francisco. Si elle est célèbre pour avoir été une prison, cela n’a pourtant été le cas que durant un laps de temps assez court. En effet, elle fut tout d’abord une forteresse militaire de 1850 à 1909, puis une prison militaire de 1909 à 1933 et enfin une prison fédérale de haute sécurité telle qu’on l’a connaît de 1934 à 1963. Par ailleurs, entre 1969 et 1971, elle fut occupée par un groupe d’activistes amérindiens. Les bâtiments de l’île portent d’ailleurs encore aujourd’hui les traces de cette occupation comme on peut le voir sur les images ci-dessous. Alcatraz est depuis reconvertie en site historique et fait partie des parcs nationaux des États-Unis. La faune et la flore y sont d’ailleurs grandement développés, c’est un espace protégé où l’on peut observer une grande diversité d’oiseaux.

Pour se rendre à Alcatraz, il est obligatoire d’acheter son billet à l’avance ou de se rendre sur place le matin même en espérant en obtenir un. Dans notre cas, tout était déjà vendu des mois à l’avance sur le site officiel. Comme nous voulions vraiment faire cette visite, nous avons tenté la file. On est arrivés à 6h40, on a patienté 1h20 et à 8h, on avait nos billets pour le départ en ferry de 10h. On était tellement contents ! Il y avait plus de cent personnes qui patientaient et nous avons tous eu la chance d’avoir des tickets. C’est à tenter si vous êtes là-bas et que vous n’avez pas de place. Sinon, le site officiel se trouve ici.

Arrivés à Alcatraz, un guide crie tout un tas d’instructions à tout le groupe fraîchement débarqué du bateau. C’est rigolo et ça nous met directement dans l’ambiance. Nous entamons donc notre montée vers la prison, on entre dans un bâtiment et on commence la visite par un petit film sur l’île. Ensuite, on grimpe quelques marches, on s’équipe d’audioguides et c’est parti pour l’intérieur de la prison. Même s’il y a passablement de personnes, on a l’impression d’être seul car chacun est dans son monde avec ses deux écouteurs. On est totalement plongé dans l’ambiance de la prison. Il y a beaucoup de bruit, on entend les portes qui claquent, qui grincent, les détenus qui parlent, qui crient, qui frappent contre les barreaux des cellules. Cela paraissait si réel que j’ai enlevé plusieurs fois mes écouteurs pour voir si tout ceci venait bien de mon audioguide. On suit attentivement le chemin, guidé par nos écouteurs, au travers de la prison. On passe devant les cellules, on observe, on entend les voix des vrais détenus qui racontent comment se passait leur quotidien. C’est fascinant.

On nous raconte les quelques tentatives avortées d’évasion mais aussi, bien sûr, la seule qui a probablement réussi et qui est relatée dans le film « Les Évadés d’Alcatraz ». Nous l’avions regardé quelques mois avant notre visite et c’était génial de voir tout ça en vrai, le trou qu’ils ont réussi à creuser, les mannequins qu’ils avaient créés. Nous apprenons également qu’au moment où Alcatraz était cette prison fédérale haute sécurité, elle était aussi un lieu de résidence pour toutes les familles des employés. Il y avait ainsi une soixante de familles, plein d’enfants, des animaux, et tous résidaient sur l’île, juste au-dehors de la prison.

Lorsque l’on sort sur les parties extérieures, on voit à quel point San Francisco est près (voir avant-dernière photo). Dans l’audioguide, les anciens détenus racontent à quel point il était difficile pour eux de voir la ville si proche et pourtant si loin. La nuit, ils entendaient les gens faire la fête, être heureux, être libres, la musique qui parcourait les rues, les moteurs des voitures qui ronflaient, les lumières qui scintillaient partout. La seule chose à laquelle ils pensaient, c’était de s’évader.

Pour la première fois, j’ai décidé de publier des images en noir et blanc. Je trouve que cela se prête bien à cette prison un peu mystérieuse. J’ai gardé les jolies couleurs de l’extérieur, avec ce ciel si bleu et la vue si belle sur San Francisco car c’est ce mélange entre beauté extérieure et intérieur si rude qui participe, aussi, à rendre cette île si fascinante.

Je vous laisse maintenant avec les images et n’hésitez pas à partager en commentaires si vous aussi vous y êtes déjà allés ou si, au contraire, vous aimeriez vous y rendre. A très vite ! x

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer