Le blazer bleu et le mythe de Narcisse

J

‘ai passé une super semaine ! Lundi dernier, j’ai eu la très belle surprise d’avoir été choisie par le site Hellocoton pour être dans la sélection du jour de la catégorie Mode (grâce à l’article précédent). C’est le jour où j’ai eu le plus de visites et de commentaires depuis l’ouverture du blog. J’en suis vraiment très heureuse, ça me fait plaisir et me touche beaucoup. Merci ♥

Sur ces photos, je porte un blazer bleu acheté à Naples en septembre et un vieux jeans acheté il y a cinq ans au moins en Suisse. J’ai toujours un peu de mal à porter un blazer car soit il fait trop chaud, soit il fait trop froid. Celui-ci me rend la tâche encore plus compliquée étant donné qu’il est épais et avec des manches courtes (la bonne idée). Mais ce week-end a résolu tous mes problèmes. Il a fait une température agréable avec une petite brise de vent, j’ai donc décrété que c’était le temps à blazer.

Chaque fois que j’écris un texte pour aller avec les photos, c’est la même histoire : qu’est-ce que je vais bien pouvoir raconter ? Je pourrais me contenter de détailler les éléments de ma tenue mais ça ne me convient pas vraiment. J’ai envie de raconter des trucs et plus particulièrement des trucs drôles. Parce que ce que je préfère dans la vie, c’est rigoler et surtout faire des blagues de haut niveau (la main sous les aisselles en faisant pouet-pouet, vous voyez le genre) et c’est ce que j’ai envie de mettre dans mes articles. Je trouve que cela dédramatise un peu le blog mode et ça représente aussi ce que je suis. Je n’ai pas envie de raconter à quel point j’aiiiime ce blazer plus que ma vie et que mon rêve ultime est d’acheter le dernier sac Louis Vuitton. Même si c’était le cas, j’ai envie d’écrire autre chose. J’ai l’impression que, de l’extérieur, les blogueuses modes peuvent dégager une image très superficielle. Même si je suis des blogs depuis très longtemps et que je n’ai jamais eu cette impression, je pense que les gens qui ne s’y intéressent pas et qui tombent dessus ont rapidement cette idée. Mais peut-être que je me trompe.

Pour faire ce blog, je suis obligée de me prendre au deuxième degré. Voyez-vous, quand on est dans la rue avec mon photographe professionnel copain et qu’il me prend en photo pendant que je fais toutes sortes de pauses, je m’oblige à faire abstraction de ce qui m’entoure. Sinon, je m’imagine ce que peuvent penser les gens qui passent : c’est qui ces mongoles ? La fille qui prend des pauses devant un mur et son pauvre copain obligé de photographier Narcisse (personnage de la mythologie grecque tombant amoureux de son reflet dans l’eau et qui resta à côté du fleuve pour se contempler, tant et si bien qu’il finit par se suicider étant donné qu’il ne pouvait pas vivre une histoire d’amour avec lui-même). Au début, c’était d’ailleurs ce qui me retenait d’ouvrir un blog. Tu dois te mettre en scène, essayer de ressembler à Kate Moss sur tes photos alors que tu poses dans la rue en bas de chez toi à côté d’une poubelle et des crottes de chien puis mettre tout ça sur l’internet. De l’extérieur, je trouve que ça passe très rapidement pour du narcissisme et ça peut même être risible.

Malgré tout ça, j’avais trop envie de commencer mon blog et pouvoir écrire mes petits articles. Je ne suis pas fan de moi et je n’ai pas des posters de moi dans ma chambre mais j’adore les habits et j’adore écrire, alors pourquoi pas ? J’ai mis de côté la possibilité de passer pour Alain Delon (un autre grand amoureux de lui-même) et je me suis lancée.

Et vous, vous en pensez quoi ?

blazerbleu3

blazerbleu4

blazerbleu2

blazerbleu5

Enregistrer

Gris & blanc, les couleurs de l’automne

G

ris, blanc et noir, ce sont mes couleurs préférées de l’automne. Je trouve qu’elles vont parfaitement bien ensemble. Je cherchais depuis quelque temps une veste grise et je l’ai enfin trouvée cette semaine. Elle est exactement comme je voulais. Large, mi-longue (si je prends plus long j’ai l’air d’un nain) et qui soit autant jolie ouverte que fermée. Maintenant, je suis à la recherche d’un sac bleu nuit qui ira parfaitement avec et ce sera le paradis sur terre.

Il fait de plus en plus froid et je me rends compte que j’aime aussi cette période de l’année. Je me réjouis des mois qui précèdent Noël. Les décorations dans la rue, la neige et toute cette ambiance si douce mais aussi nostalgique que j’ai du mal à décrire. L’envie d’être à la maison, sous son plaid, boire des chocolats chauds. Je recommence à cuisiner des cookies, des soupes, à allumer des bougies tous les soirs, fermer les volets dès que j’arrive chez moi et m’installer bien au chaud sur mon canapé pour lire, écrire, regarder mes séries préférées. En ce moment, j’attends chaque jeudi avec impatience pour regarder le nouvel épisode d’Esprits Criminels qui est diffusé le mercredi soir aux Etats-Unis. Je tricote mon petit snood depuis dimanche et je trouve que c’est une activité très apaisante, ça me plaît beaucoup.

Et vous savez quoi ? Il reste dix semaines jusqu’à Noël.

gris9

gris7

gris2

gris10

gris6

gris8

Enregistrer