Déco cuisine & autres aventures de Bob la bricoleuse

On se retrouve aujourd’hui pour la suite des articles déco avec un petit tour dans la cuisine. Ici, les principaux changements ont été l’ajout d’un tapis, le remplacement de la lampe au plafond et la pose de rideaux. La plante dans le coin a également dû être remplacée car l’ancienne a malheureusement rendu l’âme.

C’est en me promenant chez Ikea que j’ai découvert ce beau tapis tissé. Je n’avais pas spécialement prévu de modifier la déco de la cuisine mais il m’a vraiment plu et je me suis dit que j’allais essayer de le mettre sous la table (en réalité, j’en ai acheté deux, un chez Ikea et un chez Maison du Monde. Je les ai installé tous les deux et j’ai ramené celui qui me plaisait le moins – ne jamais hésiter à faire des essais en situation pour voir ce qui va le mieux !). J’ai pris la lampe dans la foulée puis j’ai commandé les rideaux dont je vous racontais l’histoire passionnante dans l’article précédent. Et la nouvelle cuisine était née.

Bon, là, vous voyez le résultat, ça a l’air easy genre j’ai fait ça en 5mn. Mais à la cuisine comme au salon (et comme au bureau en fait), il y a eu bien des embûches. Si vous croyez que j’ai accroché tout le bordel qu’il y a sur les divers murs de la maison du premier coup, et bien vous vous mettez le doigt dans l’œil. A prime abord, je dirais ne me laissez pas dans un appartement avec une perceuse car souvent, avant d’arriver à un résultat qui me plaît, je fais divers essais pas toujours hyper fructueux. Par exemple, la lampe. A la base, je voulais tirer le fil afin qu’elle soit centrée avec la table et qu’elle descende joliment au milieu. Je me suis donc équipée de ma perceuse et j’ai commencé à percer le plafond pour y enfiler un crochet (avec un tampon et tout, je maîtrise). Sauf que c’est du béton et je ne l’ai constaté qu’une fois le trou fait (quand la perceuse ne voulait plus avancer et que j’avais les yeux plein de poussière – mais ça c’est pour la blague car en réalité, j’avais mis des lunettes de plongée paske chui pas con). Je vous laisse donc visualiser la situation : moi penchée à l’extrême en arrière et debout sur la table de la cuisine en train de percer le plafond avec des lunettes de plongée. Franchement la classe tu l’as ou tu l’as pas.

J’ai appris depuis, en me renseignant auprès de mes voisins qui avaient eu la même brillante idée que moi, qu’il faut une perceuse à percussion. Pour l’instant, j’ai mis un morceau de papier avec du scotch à l’endroit où j’ai fait le trou pour le masquer et j’attends d’avoir un tel engin sous la main pour terminer mon projet lampe. Je ne vous parle donc pas des nombreux autres trous que j’ai fait dans les murs de l’appartement (j’ai maintenant bien compris que tous les murs extérieurs (et yen a pas mal) sont en béton et qu’il est donc impossible de les percer avec ma perceuse toute simple). Cela dit, à chaque problème sa solution : j’ai trouvé un fantastique produit pour reboucher les trous qui a exactement la consistance du crépis. J’ai pu tout réparer et on ne voit absolument rien ! Parfois, le bonheur se trouve dans le mastique. Car le mastique, c’est magique !

Je vous laisse donc avec les images. Si vous souhaitez voir le plan de travail, c’est ici. Et si vous voulez comparer avec l’ancienne déco, vous pouvez voir ou revoir ces photos prises au mois d’août 2017.

Liens des articles :

Rideaux – Couleur Off white

Tapis Ikea

Luminaire Ikea

Table Conforama

Chaises Maison du Monde

Horloge Maison du Monde

Buffet Ikea

Plante Monstera

2 commentaires

  • Chiara - Space Bubble
    février 6, 2019

    Le résultat est vraiment joli. Ton appartement est super lumineux et ton aménagement est très minimaliste, ça donne envie !
    Des bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *