Une semaine à New York – Partie II

On se retrouve aujourd’hui avec le récit et les photos de la deuxième partie de notre séjour à New York.

J’espère que cette seconde visite vous plaira ♥

JOUR 5
Brooklyn (Williamsburg / Bushwick / Dumbo) – Promenade Brooklyn Heights

Nous avons passé toute la journée à Brooklyn en commençant par Williamsburg que nous avons rejoint en bateau. C’était une idée assez cool car ça nous a permis de longer la baie en naviguant sur l’Hudson tout en passant sous les deux ponts. Le tout pour moins de 3 dollars. Petit tour à Williamsburg puis à Bushwick où on a pu voir de superbes fresques sur les murs des maisons. J’ai découvert sur internet que ce quartier était le plus dangereux de New York jusqu’à la fin des années 90. Une lutte contre la criminalité a été mise en place par les pouvoirs publics au milieu des années 2000 pour réhabiliter la zone et améliorer la qualité de vie des habitant.e.s. De mon côté, je n’ai pas beaucoup aimé cette partie de la ville, sauf les graffitis qui sont vraiment magnifiques. J’ai trouvé que c’était tout de même un peu glauque (mais sans aucun danger). Il n’y a pas grand chose à part des allées d’immeubles qui semblent dater d’un autre temps. C’était aussi un jour où il faisait très gris, ça ne doit pas avoir aidé. J’avais l’impression de me promener dans une cité industrielle désertée. Williamsburg et Dumbo sont des quartiers plus jolis et me semble-t-il plus branchés. Nous avons terminé la journée par la promenade de Brooklyn Heights qui offre une superbe vue sur Manhattan.

⇒ Restos : Roberta’s | Pinto (goûtez le thé froid maison, un délice !)

JOUR 6
Ellis Island – Downtown – Highline – Lion King

Le matin, départ pour Ellis Island en bateau. Juste avant d’embarquer, nous sommes passés au Playa Bowls pour prendre un petit-déjeuner à l’emporter. Un açai bowl de l’espace ultra bon mais tellement grand qu’il peut facile nourrir 5 personnes. On se l’est partagé et on a eu bien assez. Nous avons vu la Statue de la Liberté depuis le bateau sans nous y arrêter (plein de gens nous avaient dit que ça ne valait pas la peine).

Ellis Island était une visite super intéressante. C’est l’île sur laquelle arrivaient tous les immigré.e.s avant de pouvoir entrer aux États-Unis. Ce centre fédéral d’immigration fut ouvert en janvier 1892 et fermé en novembre 1954. Durant toutes ces années, 12 à 14 millions de demandes y ont été inspectées. A l’aide d’un guide audio et d’expo photos, on suit les différentes étapes par lesquelles devaient passer les immigré.e.s avant de pouvoir rejoindre New York et le reste du territoire américain. En effet, après un voyage en mer d’une dizaine de jours, ils/elles étaient contrôlé.e.s pour vérifier qu’ils ou elles étaient en bonne condition physique et mentale. Le parcours est très bien réalisé et on arrive vraiment à se mettre à la place de ces gens. Il faut s’imaginer que ces personnes ont quitté l’Europe au début des années 1900 avec deux valises pour tout bagage et elles sont arrivées dans un pays dont elles ne parlaient pas la langue et ne connaissaient rien de ce qui les attendait. C’est tellement courageux !

Plus loin dans la visite, on découvre les dessins qui représentent les craintes d’une partie de la population américaine durant ces années de grande immigration. Ce qui m’a marqué, c’est que nous pourrions dessiner exactement les mêmes aujourd’hui, 100 ans plus tard. Ce n’est plus écrit EUROPE mais AFRIQUE. Il y a 100 ans, c’était nous, les habitant.e.s de l’Europe, qui partions aux États-Unis à la recherche d’un monde meilleur. Aujourd’hui, ce sont les habitant.e.s de l’Afrique qui font la même chose. Ça donne à réfléchir.

En rentrant, nous avons emprunté la Highline, une jolie balade au vert, puis nous sommes allés voir la comédie musicale du Roi Lion. Je n’avais jamais assisté à un spectacle pareil, c’était magnifique ! Lorsque la pièce commence, le décor de la jungle se dresse partout. Des dizaines de personnages arrivent sur scène, des lions, des girafes et d’autres animaux arrivent sur scène. Un orchestre joue en live et tous les comédien.ne.s chantent. C’était superbe et je vous conseille vraiment d’y aller si vous en avez l’occasion.

⇒ Restos : Playa Bowls (meilleur bowl de la semaine) | 5 Napkin (meilleur burger de la semaine)

JOUR 7
Pont de Brooklyn – Central Parc – Soho – East Village

Le matin, retour à Brooklyn en métro pour traverser le pont à pied. Nous sommes ensuite montés à Central Parc pour nous y balader. C’est vraiment très joli et ça fait du bien de retrouver un peu de nature.

Le soir, j’ai rejoint ma copine Amy du blog Food Etcaetera (une suissesse qui vit à New York depuis quelques années). C’était vraiment cool de se rencontrer en vrai après avoir fait connaissance en ligne grâce à nos blogs 🙂 Nous avons mangé ensemble puis elle m’a emmenée dans un speakeasy. Je ne connaissais pas du tout le concept mais je l’ai découvert sur son blog. A la base, les speakeasies étaient des établissements cachés, des bars, qui vendaient de l’alcool pendant la période de la prohibition. Pour y entrer, il fallait en connaître l’emplacement et parfois donner un code.

Aujourd’hui, pour rester dans le même état d’esprit, les entrées des speakeasies sont généralement toujours cachées et bien souvent, on ne peut pas savoir qu’il y en a un juste en passant devant. Nous sommes allées à The Raines et il n’y avait effectivement pas de devanture. Juste une porte qui donnait sur des escaliers qui descendaient. Amy s’est dit que ça devait être là (c’est une grande connaisseuse de ces lieux haha). En bas, une hôtesse nous a ouvert et on s’est retrouvées dans une pièce merveilleuse. Ambiance hyper feutrée, très tamisée, avec des petits espaces, tous délimités par des rideaux, dans lesquels se trouvaient deux canapés l’un en face de l’autre avec un grand miroir sur la paroi murale. Du jazz en fond sonore, une carte de cocktails délicieux et un petit bouton à appuyer pour appeler la serveuse lorsqu’on a choisi. J’avais l’impression d’avoir fait un saut dans le temps et d’être dans les années 20. On a vraiment passé un super moment. Ce speakeasy fut l’une de mes expériences insolites préférées à New York !

JOUR 8 & 9
MoMa – Shopping

Nos deux derniers jours ont été plutôt tranquilles puisqu’on les avait réservé pour faire un peu de shopping. Le vendredi matin, nous avons visité le MoMa durant quelques heures et j’ai vraiment adoré ce musée et toutes les œuvres exposées. Le soir, nous avons mangé au Fonda, un restaurant mexicain qui était au bout de notre rue que nous avait conseillé notre logeuse Airbnb. On y a vraiment très bien mangé et si vous y passez, je vous conseille le guacamole à partager en entrée. Un délice !

Le samedi, après quelques heures de shopping et quelques affrontements avec nos valises pour parvenir à faire entrer toutes nos affaires, on est partis pour l’aéroport. On est arrivés à la maison dimanche matin à 7h et ce fut la fin de cette belle semaine à New York !

⇒ Restos : Fonda (celui de Chelsea) | Ben’s Cookies

J’espère que cette visite virtuelle vous a plu ♥

Une semaine à New York – Partie I

Me voici rentrée de New York depuis dimanche après neuf jours passés là-bas. Ce fut un super voyage, pas reposant pour un sou mais riche en émotions. J’ai beaucoup aimé cette ville où l’énergie y est si particulière. Tout est immense, les allées sont larges, l’air ne m’a pas semblé trop pollué, ce n’est pas surpeuplé (il n’est pas rare de se retrouver seul.e dans une rue ou dans un coin de Central Park – mais pas à Times Square évidemment) et j’ai trouvé les new-yorkais très gentils. Au niveau du temps, il y a eu des journées ensoleillées, d’autres toutes grises, et il a fait plutôt froid. Par chance il n’a plu que deux fois, le jour de notre arrivée et celui de notre départ. Nous avons adapté notre programme en fonction de la météo et on s’en est finalement pas si mal sorti.

Je suis très heureuse de partager avec vous les plus jolies photos de cette semaine à New York. Je n’ai pas rédigé cet article sous forme de guide mais plutôt comme un petit récit de chaque journée avec les différents lieux visités et les restos qu’on a aimé. Afin que ce ne soit pas trop long, j’ai séparé en deux parties. Vous retrouverez ici les journées 1 à 4 et rendez-vous dans quelques jours pour découvrir les journées 5 à 9.

Bonne lecture ! ♥

NOTRE QUARTIER

Nous avons loué un studio tout mignon à la déco soignée sur Airbnb dans le quartier de Chelsea, 21ème West, entre la 9ème et la 10ème avenue. C’est une très jolie rue avec de beaux escaliers pour monter dans les immeubles et plein de verdure partout. On y croisait chaque jour les résidents qui promenaient leurs chiens, un gobelet de café à la main. Très cliché mais tellement vrai !

JOUR 1
Musée du World Trade Center

Nous avons atterri vendredi aux alentours de midi à l’aéroport de Newark. On a réservé un Lyft (même style qu’Uber) qui nous a amené jusqu’à l’appartement. Comme il pleuvait, nous sommes partis au mémorial du 11 septembre. A l’extérieur, deux grands trous où coule l’eau en continu ont remplacé les deux tours du World Trade Center. A l’intérieur, le musée est très intéressant. On peut y voir les anciennes fondations des tours, on redécouvre toutes les images de cette journée et l’enchaînement des évènements minute après minute. J’ai vraiment adoré et j’ai appris beaucoup de choses. Par contre, je ne sais pas si c’est le bon musée à faire après 9h de vol et un état de fatigue assez avancé (risque d’avoir la larmiche facile).

JOUR 2
Empire State Building – Grand Central Station – Bryant Park – Times Square – Rockefeller

Le samedi, départ pour l’Empire State Building. C’est la visite pour laquelle nous avons fait la file la plus longue (plus d’une heure). Mais la vue là-haut vaut l’attente (et le prix – environ 40 dollars). C’est à couper le souffle, on peut voir New York de tous les côtés et c’est vraiment superbe. J’aurais pu rester des heures à regarder les voitures qui ont l’air de se déplacer au ralenti, à observer les toits et à imaginer toutes ces vies là en bas. C’était fascinant.

Nous nous sommes ensuite promenés dans Midtown. Nous avons fait un saut à Grand Central Station, la gare de New York, nous sommes passés par le coin des murmures où l’on peut chuchoter dans un coin et la phrase s’entend à l’autre extrémité (pour visualiser la scène : chaque personne a la tête et le corps face au mur, comme si elle essayait de rentrer dedans – si tu ne sais pas ce qu’il se passe à cet endroit tu te dis qu’il y a un rassemblement d’illuminés). Après cette expérience rigolote, nous avons fait un tour à Bryant Park avant de rejoindre Times Square. Très impressionnant ! Tous ces écrans et ces couleurs partout !

On est tombé par hasard sur le magasin Nintendo et on y est entré pour flâner. On peut y voir une petite expo de toutes les anciennes consoles et Game Boy. Sympa !

⇒ Resto : Totto Ramen (celui de Hell’s Kitchen)

JOUR 3
Harlem – Brooklyn Heights

Dimanche matin, épisode vener de la semaine. On a pris un bon brunch américain avant de partir à Harlem pour assister à une messe avec des chants gospel. Nous sommes allés dans une église qui m’avait semblé sympa lors de mes recherches (ils sont vraiment au top niveau technologie – l’église en question a un site internet où on peut voir les prochains offices religieux, les thèmes, etc). Nous nous sommes assis à l’étage et le chœur a chanté durant quelques minutes jusqu’à ce que tout le monde soit entré et installé.

Le premier étage était composé uniquement de touristes. Pas de souci jusque-là, si seulement les gens savaient se tenir. Sauf que ce n’est malheureusement pas le cas, et j’ai eu ultra honte d’être blanche durant toute la messe. Ces touristes blancs se sont comportés de manière tellement irrespectueuse. Ça m’a vraiment choqué. Je revis ça en l’écrivant et je suis toujours autant effarée. A un moment, je me suis dit qu’il fallait que j’arrête d’y prêter attention car ça me gâchait complètement l’instant présent.

Il est demandé sur tous les blogs et sites internet – et j’ai même l’impression qu’il n’y aurait pas besoin de l’écrire tant ça me paraît LOGIQUE – de faire preuve de décence lors de ces messes : 1. Ce n’est pas un spectacle. 2. On ne prend pas de photo. 3. On n’y entre et sort pas comme dans un moulin. De plus, au début de l’office, il est précisé dans quatre langues (français, italien, espagnol et anglais) de ne pas quitter l’église avant la fin. Pour la simple raison que ça fait du bruit et aussi que ça ne se fait pas.

Apparemment, mes congénères ont tout simplement décidé d’ignorer tout ceci et de laisser leur politesse à la maison. C’était le cirque. La foire du trône. Les gens parlaient entre eux, faisaient des vidéos, prenaient des photos AVEC LE FLASH du pasteur et du chœur en train de chanter, entraient et sortaient à tout moment. Aucun respect. Et je ne parle même pas de ces touristes qui sont allés s’assoir en bas, sur les bancs de devant et qui sont partis eux aussi en plein milieu, alors que les fidèles et habitants du quartier avaient dû s’installer plus au fond de l’église par manque de place.

J’ai constamment pensé à la chose suivante : dans leurs églises à eux, ces gens ne prennent pas de photos ni de vidéos, ils ne parlent pas pendant l’office et ils ne se tirent pas avant la fin. Et pourtant, ici, la notion de respect et tout bon sens semblaient avoir disparu. « On va aller voir le spectacle de gospel chez les Noirs et quand on en a assez vu et qu’on a fait 2-3 vidéos, on se tire – et si possible avant la quête, ça serait quand même con de devoir laisser en plus 2 dollars ». Cet état d’esprit montre parfaitement ce sentiment de supériorité (même inconscient, allez je leur laisse le bénéfice du doute) que les Blancs ont sur les Noirs.

De mon côté, je ne suis pas du tout croyante, je n’aime pas aller à l’église en Europe et je me suis même débaptisée, c’est dire le stade où j’en suis niveau religion. Mais j’avais envie de découvrir un office religieux à Harlem dans la communauté Noire car j’étais sûre que ce serait un beau moment et que l’approche était totalement différente de ce que nous connaissons ici. Et en effet, j’ai adoré la façon dont a été dite la messe par le pasteur, ponctuée par de magnifiques chants gospel. C’était vivant, c’était plein d’énergie, c’était beau de voir la foi de ces gens dans cette église et toutes ces interactions entre eux et le pasteur. A tel point que ça m’a presque même donné envie d’être croyante. Chez nous, c’est tellement mortifère, ennuyeux, plombant. Là-bas, c’était tout le contraire, c’était joyeux, c’était festif. Les églises européennes auraient beaucoup à gagner de célébrer des messes de cette façon. Je suis persuadée qu’elles seraient beaucoup plus remplies. J’ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux et j’ai passé un super moment. Donc, pour conclure, si de mon côté, j’arrive à respecter cela, j’arrive à rester 1h30 dans une église et j’arrive à écouter des textes auxquels je ne crois pas, je ne peux pas comprendre pourquoi les autres touristes, qui sont, pour la plupart je pense, croyants, n’arrivent pas à avoir la décence de rester jusqu’au bout tout en s’abstenant de prendre des photos.

Après toutes ces émotions, mon copain est parti pour voir un match de NHL et je me suis un peu baladée par-ci par-là. Nous nous sommes retrouvés pour souper à Brooklyn dans un très bon petit resto. En rentrant, nous avons marché au bord de l’Hudson d’où on voit super bien Manhattan. Puis on est parti en vitesse car… Game of Thrones à 21h haha ! Je ne regarde pas cette série mais c’était cool pour mon copain de pouvoir la voir en live à la télé.

⇒Restos : Westway Diner | Boutros (Brooklyn)

JOUR 4
Chelsea – Greenwich Village – Union Square – Flatiron District – Hélicoptère

Probablement mon jour préféré des vacances ! Le matin, nous sommes partis pour une jolie balade dans Greenwich Village. C’est le quartier que j’ai le plus aimé, on n’a plus l’impression d’être en ville, il y a des petites ruelles presque sans trafic, tout y est calme et fleuri, les entrées d’immeuble sont très soignées. C’est ici que se trouvent la façade de Friends ainsi que la rue où vit Carry dans Sex and The City ♥ Toujours de grands moments pour moi de découvrir en vrai des lieux tellement vus à la télé.

Nous avons ensuite passé par Union Square puis devant le Flatiron avant de manger de bonnes pâtes italiennes à la sauce tomate à Eataly. Ensuite, départ pour Lower Manhattan où il était prévu de prendre le bateau pour Ellis Island. Sauf qu’arrivés là-bas, mon copain me dit qu’on ne va pas à Ellis Island mais qu’on va faire un tour en hélicoptère au-dessus de la ville !! C’était une surprise (pour mon anniversaire) et j’étais trop contente ! Ce fut une expérience ultra cool et la vue était magnifique. Malgré tout, je reste tout à fait consciente de l’impact écologique et des nuisances sonores qu’engendre une telle activité. Vous pouvez voir quelques images et une petite vidéo tout en bas de l’article.

Le soir, nous avons mangé au Nix, un resto végétarien qui a une étoile Michelin. C’est ma meilleure amie qui nous l’avait recommandé et qui m’a offert le repas là-bas, aussi pour mon birthday. On a vraiment trop bien mangé !

⇒Restos : Eataly | Nix

Rendez-vous très vite pour la deuxième partie !

♥ ♥ ♥