Voyage en Laponie

Au début de l’année, nous sommes partis en Finlande pour un voyage au cœur de la Laponie. Ce fut une si jolie expérience. Des paysages magnifiques, de la neige scintillante partout, des aurores boréales, le calme, la nature, la tranquillité. Rien que d’en reparler aujourd’hui me donne envie d’y repartir. Comme on arrive gentiment dans la période froide, je me suis dit que c’était le moment idéal pour faire un petit guide du parcours que l’on a fait et de ce que l’on a visité. Cela pourra peut-être aider ceux qui souhaitent s’y rendre ces prochains mois ou tout simplement vous faire voyager virtuellement quelques instants.

ROVANIEMI – 1 JOUR

Nous arrivons à Rovaniemi en avion depuis Helsinki où nous avions fait un arrêt de trois jour. Nous prenons un petit bus qui dépose les passagers à l’endroit où ils souhaitent ; nous arrivons ainsi devant notre auberge. Rovaniemi est la capitale de la Laponie, une ville assez touristique et industrielle (selon moi) qui compte tout de même plus de 60 000 habitants. Ici se trouve le village du Père Noël ainsi que le château de glace à Kemi, un petit peu plus au sud.

Nous profitons de l’après-midi pour nous balader dans la ville puis nous allons voir la rivière Ounasjoki qui est gelée. Il fait déjà très froid et notre promenade ne dure pas trop longtemps. On retourne au village prendre un petit café au chaud puis nous restons dans les centres commerciaux à l’intérieur. Nous faisons nos derniers achats puis regagnons un joli restaurant, numéro 1 sur Tripadvisor lors de notre venue, le Roka Street Bistro. Nos plats sont excellents et comme partout en Finlande, le design y est très soigné.

Le lendemain, nous allons chercher notre voiture de location et départ pour le village du Père Noël. On nous avait prévenu que l’endroit était très touristique et en effet, ce fut le cas. Les créateurs du parc n’ont pas vraiment réussi à créer un endroit magique comme peut l’être Disneyland par exemple. C’est un petit village avec quelques maisons à thème dont la demeure du Père Noël et l’office postal où sont reçues toutes les lettres des enfants du monde entier. Ce fut ma partie préférée car l’on y apprend quelques anecdotes, on y voit des employés déguisés en elfe qui ouvrent le courrier ainsi qu’une grande vitrine où sont classées toutes les lettres par pays. Après l’office postal, on va rendre visite au Père Noël. Il faut faire la file dans une maison en bois. Il n’y a pas vraiment de magie, c’est assez froid et on ne se sent pas vraiment transporté. Malgré tout, on va quand même voir le Père Noël et l’enfant en nous est tout excité. Une personne naine déguisée en elfe (l’humour finlandais haha) nous accueille juste avant d’entrer dans la chambre du Père Noël et nous demande de quel pays on vient. Le Père Noël parle un très grand nombre de langues et c’est pourquoi on nous demande notre origine. Lorsque c’est notre tour, nous allons nous asseoir à côté de lui, il nous parle d’abord en allemand puis en français, il nous sert la main et nous faisons la photo. C’était un joli moment et j’ai le sourire en écrivant ces lignes. C’était un personnage très chaleureux.

La visite du village est terminée. Nous reprenons la voiture et nous partons pour Kemi à environ 1h30 au sud de Rovaniemi. Ici se trouve un superbe château entièrement construit avec de la glace. A l’intérieur, des chambres d’hôtel, un bar, une chapelle, une bibliothèque. Tout est fait en glace : les lits, les bancs, les tables. Tout. On se sent comme dans un palais enchanté, c’est vraiment superbe !

Nous nous arrêtons dans un petit restaurant pour manger puis nous partons pour Sarkijarvi, à quelques kilomètres de Muonio, bien plus au nord.

SARKIJARVI – 3 JOURS

Ce fut mon endroit préféré de ces vacances. Autant notre petit chalet que la location, isolée de tout, au bord d’un lac, étaient parfaits. Ce lieu s’appelle le Sarkijarvi Majat et si vous avez l’occasion d’y aller, je ne peux que vous le conseiller. Nous arrivons en fin de journée, il fait déjà nuit, nous découvrons notre maison pour les trois prochains jours. Toute en bois, sur deux étages, avec une très grande hauteur sous plafond. Une grande baie vitrée, un sauna dans notre salle-de-bain. On se sent si bien dans cet espace chaleureux, bien au chaud, avec la vue sur l’extérieur tout blanc.

JOUR 1 : nous avons rendez-vous à 9h à Torassieppi, un complexe qui propose toutes sorties d’activités hivernales. Si, à premier abord, on peut craindre les pièges à touristes, je dois dire que cela ne semble pas être quelque chose de répandu en Finlande. Toutes les activités que nous avons faites étaient organisées par des gens passionnés et très compétents et nous n’avons pas été déçus une seule fois.

Après nous être équipés chaudement, nous partons pour une promenade en raquettes de 4h dans le Parc National. C’est l’endroit en Europe où l’air est le plus pur, on en profite donc pour prendre de grandes inspirations. Il y a une tempête de neige et les conditions sont très difficiles. Il neige, vente et il fait vraiment très froid. Je mets mon écharpe tout autour de mon visage pour ne laisser qu’un espace pour les yeux car l’air me gèle les joues. La balade est ainsi raccourcie et après 35 minutes de marche, nous nous arrêtons dans un petit refuge en forme de tipi. Au centre, dans cet espace rond, des banquettes sont disposées en cercle avec le feu au milieu. Nous mangeons un repas apporté par les organisateurs et buvons une bonne boisson chaude avant de redescendre.

Le soir, nous partons pour le restaurant Kammari à quelques minutes en voiture de notre maison. Un bon restaurant où nous mangeons très bien.

JOUR 2 : l’activité du jour, une balade en moto-neige sur le lac, étant prévue pour l’après-midi, nous décidons de louer des skis de fond à la réception de notre hôtel. C’est la première fois que j’en mets et je ressemble à Jean-Claude Duss. Je tombe plusieurs fois mais on rigole bien. C’est assez complexe comme sport, les skis sont super fins et ils glissent beaucoup. Pourtant ça avait l’air si facile, je voyais ces gens presque en train de voler, avec une attitude si gracieuse, comme s’ils ne faisaient aucun effort. Ça m’avait donné envie mais je crois que c’est une activité trop physique pour moi haha. On en a fait quand même laborieusement pendant une heure, en se promenant d’un lac à l’autre, et c’est superbe.

L’après-midi, nous retournons à Torassieppi pour faire un safari en moto-neige avec un petit groupe. C’est la même guide que nous avons eu le jour d’avant pour la balade en raquettes. On se promène durant 2h, chacun avec sa propre moto-neige, sur les lacs gelés, au milieu de la forêt et c’est génial. A la fin, la guide demande qui veut faire les fangio et aller à fond la caisse, on part donc comme des foufous en laissant les nazes derrière.

Le soir, le ciel est dégagé et c’est une nuit à aurores boréales. Nous partons sur le lac vers 23h, il fait tellement froid, mais nous avons le chance de voir nos premières aurores boréales et c’est merveilleux.

JOUR 3 : jour du départ pour Inari, nous avons 3h30 de route.

INARI – 2 JOURS

Nous arrivons à Inari en début d’après-midi et nous nous rendons au Musée Siida. Il est consacré à la culture Sami et au paysage arctique. On apprend ainsi comment vivent les Samis, leurs traditions et leur histoire. C’est un musée très intéressant et j’ai beaucoup aimé découvrir la manière dont ce peuple a su s’organiser pour survivre dans ce milieu si hostile à l’homme qu’est la Laponie.

Nous passons l’après-midi à nous promener puis nous nous rendons à notre hôtel afin de savoir à quelle heure nous devons être de retour. En effet, nous avons prévu de dormir dans un hôtel un peu particulier : ce sont de petites cabines, construites par le propriétaire du lieu, qui sont amenées chaque soir à l’aide d’une moto-neige au milieu du lac. Le toit est transparent afin de pouvoir observer les aurores boréales depuis le lit, sous le duvet, bien au chaud. Le propriétaire commence à amener les cabines à partir de 20h, il faut dont être de retour à cette heure-ci.

Nous partons au restaurant à l’Hotelli Inarin Kultahovi puis nous revenons dans le petit chalet qui fait office de réception pour l’hôtel. Tout est en bois, on peut y manger des biscuits, boire du thé et du café, se doucher. Tout est très cosy et très propre, on se sent comme à la maison. A 20h, nous allons dans notre cabine et c’est le départ pour le lac. Le confort est présent mais réduit au minimum : des toilettes sèches, pas d’eau courante ni d’électricité mais un chauffage qui fait quand même pas mal de bruit.

Cette nuit-là, le ciel est très dégagé, on a beaucoup de chance. On regarde les aurores boréales pendant plusieurs heures et c’est magnifique.

Nous nous réveillons gentiment grâce au soleil qui se lève au loin. On ouvre les yeux et on voit cette immensité autour de nous, ce lac à perte de vue où, à l’horizon, se mêlent neige et ciel. Notre hôte arrive quelques instants plus tard avec sa moto-neige et ramène notre cabine au point central. Nous allons prendre le petit-déjeuner dans la jolie maison principale en bois, chargeons la voiture et partons pour une marche de 9 kilomètres.

En effet, notre hôte nous conseille cette belle balade au cœur de la forêt qui conduit jusqu’à une église, le plus ancien bâtiment de la région. Durant ces quelques heures, nous ne croisons qu’une ou deux personnes, nous sommes seuls dans la nature, entourés par la neige, le soleil et le ciel bleu.

Au terme de notre marche, nous reprenons la voiture et en route pour Saariselka, notre dernière étape en Laponie.

SAARISELKA – 3 JOURS

Nous arrivons à Saariselka en fin de journée, on récupère les clés au centre commercial du village, on en profite pour faire quelques provisions puis on découvre notre nouvelle demeure. C’est un petit chalet tout en bois également, très joli et cosy. Ici, c’est un lieu assez touristique, il y a des agences pour faire des activités un peu partout et c’est rempli de complexes hôteliers. Pour moi, il y a un peu trop de monde mais c’est relatif. Il y a simplement des gens en général dans les rues alors qu’à Sarkijarvi, nous ne croisions jamais personne.

JOUR 1 : j’avais beaucoup hésité avant de réserver cette activité et finalement nous l’avons faite : une balade avec des chiens de traineau. C’est une expérience assez spéciale et je dois dire que c’est celle que j’ai le moins aimée du séjour. Avant le départ, l’éleveur briefe l’ensemble du groupe sur les conduites à adopter et ce à quoi il faut faire attention. Par exemple, ne pas aller vers les chiens avant la balade, ils sont bien trop excités et n’attendent qu’une chose : partir courir. Une fois la balade terminée, il faut les remercier et leur faire un câlin. Ils sont vraiment super chou et cette dernière partie est un joli moment. Ils sont très affectueux et ont l’air d’adorer qu’on les caresse. Pendant la balade, je suis un peu stressée. Nous sommes deux par traineau, l’un est debout et freine si nécessaire, l’autre est assis dans le traineau. On doit faire très attention à ce que le traineau ne fonce pas sur les chiens, leurs laisses s’emmêlent parfois et j’ai peur qu’ils s’étranglent. Par ailleurs, ils ont, et c’est bien normal, des besoins vitaux à satisfaire et ils les font donc pendant la course. Celui qui est assis dans le traineau reçoit ainsi les douces effluves en pleine face. Le tour dure environ 1h30/2h et c’est largement suffisant. En plus d’avoir eu très froid (malgré l’équipement adéquat), je n’ai pas profité du paysage car autant assise que debout j’étais fixée sur les chiens tant j’avais peur de les blesser ou que quelque chose se passe mal.

JOUR 2 : nous n’avons pas vraiment de plan pour notre dernier jour et nous décidons de refaire un tour en moto-neige. Nous nous rendons au village et l’on entre dans une agence qui propose un safari suivi de la visite d’une ferme de rennes avec un petit repas pour le midi. On trouve ça super cool et on s’inscrit. La réceptionniste nous explique que c’est une affaire familiale et c’est son frère qui sera notre guide pour la journée. Nous avons de la chance, nous sommes les seuls participants et on fera donc cette balade uniquement avec notre guide. C’est la personne la plus typique que nous ayons vu de notre séjour. Un vrai ours de la montagne, moins de 40 ans mais pourtant si rustre. Quand il comprend qu’on prend une moto-neige pour deux et qu’on conduira chacun notre tour, ça se voit que ça le chiffonne. Pour la sécurité de tous (…), il m’enclenche le mode eco afin que je ne puisse pas aller trop vite alors qu’il ne le met pas quand c’est mon copain. On en rigole car c’est un sacré personnage. Après une heure de route au travers la forêt et les lacs, on arrive dans la ferme de rennes qui appartient à lui et sa famille. Nous les nourrissons avec du lichen, il nous raconte quelques anecdotes sur ces animaux puis nous rentrons à l’intérieur où une autre de ses sœurs nous a préparé un bon repas. Nous mangeons les 4 dans cet immense tipi chauffé en son centre par un grand feu. C’est super convivial, cosy et c’est comme si on fait partie de la famille.

En fin de journée, on se décide pour faire une dernière marche et nous faisons un tour de 6 kilomètres dont le départ se trouve à quelques mètres de notre maison. C’est la plus belle balade qu’on ait faite. Ce tour consiste à monter au sommet d’une montagne et ainsi avoir une vue panoramique sur toute la vallée. Arrivés en haut, nous sommes seuls, comme d’habitude, juste nous et la nature. Nous nous asseyons dans la neige et restons un long moment à regarder le soleil se coucher au loin. Il n’y a aucun bruit, c’est si silencieux. C’est vraiment magnifique. Durant la descente, grâce au coucher du soleil, la neige se colore en rose. On a l’impression d’être dans un endroit magique. On ne peut pas mieux terminer notre séjour en Laponie.

JOUR 3 : c’est l’heure du départ. Nous chargeons la voiture et direction l’aéroport à Ivalo. Nous repartons des étoiles plein les yeux en nous disant déjà que l’on reviendra.

Et vous, êtes-vous déjà allé en Laponie ? Est-ce une destination qui vous attire ?

N’hésitez pas à consulter l’ensemble des articles déjà publiés : Que faire à Helsinki | Helsinki | SuomenlinnaMuonio | Inari | Saariselka

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 commentaires

  • Amy | FoodEtcaetera
    octobre 8, 2017

    J’en ai le souffle coupé, c’est magnifique !!!!!
    Bises ma jolie et bon dimanche,
    Amy

    • Ally Bing
      octobre 9, 2017

      Oh merci beaucoup Amy, t’es trop chou 🙂
      Bisous et belle semaine !

  • Myrtilla
    octobre 9, 2017

    Wow ton article est incroyable, ça m’a tellement donné envie de découvrir la Laponie !! *-* Vous avez fait comment pour organiser tout ça et savoir où aller ? Tout seuls ou avec une agence de voyages ? C’est tellement dingue, j’en ai la chair de poule !

    • Ally Bing
      octobre 9, 2017

      Coucou Roberta ! Merci pour ton petit mot, je suis contente si ça t’a plu :)) Alors c’est mon copain qui s’est occupé d’organiser, nous n’avons pas pris d’agence de voyage. Il a cherché sur internet les jolis endroits et on a décidé combien de jours on allait rester à tel endroit. J’ai mis les adresses des hôtels et activités dans l’article si jamais :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *