Deux jours à Paris avec Conforama

Mardi, je suis partie à Paris avec Conforama pour découvrir leur collection déco hiver 2018/2019. Deux journées ensoleillées et bien occupées. En effet, les voyages presse sont souvent très intenses avec beaucoup d’activités planifiées. En tout cas, j’étais très contente de pouvoir revenir à Paris et de passer un petit séjour là-bas. J’ai particulièrement aimé notre hôtel situé sur une péniche. Les fenêtres de ma chambre donnaient sur la Seine et c’est vraiment une configuration très originale ! J’en garderai un super souvenir. Voici quelques images résumant cette escapade parisienne.

1. Je me suis arrêtée chez Starbucks avant de prendre le TGV et j’ai vu leurs tumblers, des gobelets réutilisables pour y mettre notre boisson ! L’idéal pour produire moins de déchet tout en économisant 80cts par verre 🙂
2. Une fois arrivés à Paris, nous avons dîné au Café Barge au bord de la Seine. C’était super bon !
3. Le petit-déjeuner du mercredi matin à l’hôtel
4. Les basics du séjour

1. J’ai adoré notre hôtel sur une péniche au bord de la Seine. On était complètement entourés d’eau !
2. La vue depuis la fenêtre de ma chambre
3. Il y avait même une petite piscine sur la terrasse
4. S’allonger pour voir passer les bateaux et s’endormir au bruit de l’eau

La collection hiver de Conforama. J’ai beaucoup aimé les différentes ambiances et agencements.

Le showroom avait lieu dans un appartement où a vécu Molière, rue Richelieu.

Plusieurs espaces aux tonalités différentes. Minimaliste et coloré.

J’adore revenir aux Invalides. J’ai habité à quelques pas de là durant un an et demi et je passais tous les jours par ici.

Le programme du deuxième jour était tout aussi cool : après l’exposition « Artistes & robots » au Grand Palais, nous avons dîné au restaurant Rosa Bonheur, situé sous le pont au bord de la Seine.

Avant de retourner à la gare de Lyon pour rentrer en Suisse, j’ai pris le temps d’aller dans la nouvelle boutique d’Aroma Zone à Saint-Lazare pour faire le plein d’huiles végétales et essentielles. Celle-ci est très grande comparée à celle du 6ème arrondissement et il y a beaucoup moins de monde. Je vous conseille de vous rendre à celle-ci si vous aimez cette enseigne.

Merci Conforama pour ce joli voyage !

Episode 6 – Nadine Reichenthal, serial entrepreneuse

Dans ce sixième épisode de Lollipop, je suis très heureuse de recevoir Nadine Reichenthal. Économiste, informaticienne, chargée de cours consacrés à l’entrepreneuriat, créatrice de projets, présidente d’associations, il est impossible de classer Nadine Reichenthal dans une catégorie tant elle a de cordes à son arc. C’est une femme brillante qui fourmille d’idées et qui met tout en œuvre pour les réaliser. Au-delà de cela, l’histoire de Nadine est aussi une histoire de luttes, contre les inégalités, contre les injustices et contre l’oppression. Aujourd’hui en charge du programme d’accélérateur de projets à l’Université de Lausanne, elle se consacre également à une multitude d’autres activités que vous pourrez découvrir au sein de l’épisode. J’ai beaucoup réfléchi au titre à donner à cet épisode, et puis je suis tombée sur le terme de serial entrepreneuse. Selon ce site, une serial entrepreneuse « aime les nouvelles opportunités et l’excitation de la création bien plus qu’assurer la gestion quotidienne d’une entreprise. Ce n’est pas le nombre d’entreprises créées qui définit le serial entrepreneur, mais bien sa mentalité et ses valeurs. L’innovation est sa priorité première, le gain d’argent est accessoire. Quand une entreprise atteint son rythme de croisière, il la vend pour en démarrer une nouvelle. » J’ai trouvé que cette définition correspondait parfaitement à l’état d’esprit de Nadine, qui m’a confié adorer être dans la phase de création de projets pour ensuite en laisser la gestion à d’autres personnes.

Au cours de cette conversation, on a parlé de féminisme et d’entrepreneuriat. On évoque la place des femmes, sur le marché du travail et dans la société, et les obstacles qu’elle a dû franchir, à une époque pourtant pas si lointaine où les suissesses n’avaient que très peu de droits. On retrace l’ensemble de son parcours, de son enfance à Annemasse, en passant par ses études où elle était la seule femme de sa classe jusqu’à ses premières expériences professionnelles. On découvre les origines de son esprit entrepreneurial aiguisé et elle nous donne les trois conditions qui vont influer sur le succès d’une entreprise créée par une femme. Nadine Reichenthal représente totalement l’état d’esprit de Lollipop, elle nous montre que tout est possible lorsque l’on s’en donne les moyens. J’espère que son énergie, sa motivation et sa ténacité sauront vous inspirer.

Liens cités dans l’épisode :
Graines d’entrepreneurs
Accélérateur de projets entrepreneuriaux UNIL – HEC
Brevet fédéral de spécialiste en gestion de PME par validation des acquis

Je vous souhaite une très bonne écoute !

Et si l’épisode vous a plu, n’hésitez pas à le partager, à vous y abonner et à lui laisser 5 étoiles sur iTunes 🙂

Crédits musique : www.bensound.com

Retrouvez Lollipop sur : iTunes | Soundcloud | Stitcher

Un grand merci à l’Hôtel Beau-Rivage qui m’accompagne dans cette aventure.