Vivre en pleine conscience

Il y a quelques semaines, j’évoquais brièvement le sujet de la pleine conscience dans un article consacré à mes rituels bien-être quotidiens. J’en avais donné quelques éléments mais je souhaitais y revenir plus en détail et de manière plus approfondie. En effet, ce concept a énormément participé à construire ma vie telle qu’elle l’est aujourd’hui. Il m’a notamment permis de comprendre ce qu’est le bonheur mais aussi et surtout de savoir où le chercher. Si cet article peut permettre à certains d’entre vous de découvrir la pleine conscience, d’en apprendre davantage à ce sujet ou tout simplement vous donner envie de tenter l’expérience, alors le but de ces quelques lignes sera atteint.

DÉFINITION DE LA PLEINE CONSCIENCE

La pleine conscience caractérise une manière spécifique d’appréhender le quotidien et les évènements. Elle repose sur le fait d’être dans le présent, dans l’ici et le maintenant, et ceci le plus souvent possible au cours de la journée. Il y a dans ce concept une importance toute particulière donnée au fait d’être plutôt qu’à celui de faire. Être présent consciemment dans une action plutôt que simplement l’exécuter, de manière automatique, l’esprit occupé ailleurs.

La pleine conscience demande ainsi de fournir une attention consciente dans chaque geste que l’on effectue, d’en ressentir toutes les subtilités et d’accueillir en soi les émotions qui en surviennent, avec bienveillance et sans jugement. Vivre en pleine conscience permet d’être plus présent, non seulement envers soi-même mais également envers le monde, grâce à l’attention portée consciemment sur toutes les choses qui nous entourent mais que l’on ne voit plus, par habitude ou parce que l’on est trop obnubilé par nos pensées.

Il s’agit ainsi de décortiquer chaque action et d’y consacrer toute son attention afin d’en apprécier chaque subtilité. Cette démarche peut sembler fatigante à premier abord. Pourtant, la pleine conscience crée de l’énergie et permet de s’engager joyeusement dans tout ce que l’on souhaite entreprendre.

LES EFFETS POSITIFS

Les effets positifs de la pleine conscience sont nombreux et ont été prouvé par une multitude d’études. Parmi les plus importants, nous pouvons relever les points suivants :

⋅ Diminution du stress et de l’anxiété
⋅ Prévention contre les épisodes dépressifs
⋅ Meilleure gestion des émotions et des pensées négatives
⋅ Augmentation de la capacité de concentration et d’attention
⋅ Sentiment de sérénité et de calme, d’être en paix et en harmonie avec soi-même. Par exemple, lorsque l’on prend une décision en pleine conscience, cela implique d’avoir réfléchi au pour et au contre. On est ainsi au clair sur les raisons qui nous ont poussées vers telle décision à ce moment donné. Cela permet, a posteriori, de ne pas regretter si quelque chose venait à ne pas aller dans le bon sens car on saura, à l’intérieur de soi, pourquoi nous avions pris cette décision à cet instant précis.

COMMENT VIVRE EN PLEINE CONSCIENCE AU QUOTIDIEN

EN S’INTERROGEANT

La pleine conscience envisage la vie d’une manière non rigide. Rien n’est considéré comme immuable. Il s’agit ici d’interroger et de réinterpréter nos croyances pour les envisager sous un nouveau jour. A quel point sont-elles justes et adéquates ? Nous avons tous des habitudes et des certitudes, sur nous-même ou sur les autres, avec lesquelles on vit sans plus savoir réellement pourquoi. Par exemple, une personne qui se pense dépressive. L’est-elle en permanence ? Est-elle condamnée à vivre ainsi pour toujours ? N’y a-t-il pas dans sa vie, des moments où elle se sent déprimée et d’autres où elle se sent joyeuse ? Vivre pleinement les moments où elle se sent bien ne l’aiderait-il pas à vivre les moments de déprime plus sereinement, en les acceptant davantage ?

Si l’on vit sans se poser ce genre de question, sans réinterroger la manière dont on perçoit son propre univers, on fonctionne dans un état d’absence de conscience et l’on devient prisonnier d’un monde rigide. On demeure rempli de doutes et de peurs, souvent infondés, qui nous empêchent d’entreprendre des choses et de changer la vision de notre propre existence. En analysant ses croyances sous un nouveau contexte, en ouvrant son esprit à d’autres possibles, on constatera que bien souvent, on est emprisonné dans des carcans que l’on croit incassables alors qu’ils ne le sont pas. On s’aperçoit ainsi que tout peut changer, que rien n’est figé et que l’on n’est pas condamné à être ou vivre d’une certaine manière pour toujours.

EN VIVANT CHAQUE INSTANT CONSCIEMMENT

Si toutes les actions de la vie peuvent être effectuées en pleine conscience, il y en a certaines où il est plus facile de s’y consacrer. Voici quelques exemples :

Au réveil : Sonder l’ensemble de son corps et de son esprit durant quelques instants, chaque matin. Ouvrir ses yeux puis en inspirant et expirant consciemment quelques fois, se demander comment est-ce que l’on se sent. Suis-je en forme, suis-je fatiguée, ai-je mal quelque part, comment va mon dos, ma nuque ?

Pendant le petit-déjeuner : Focaliser son attention sur l’action de préparer et de manger son petit-déjeuner. Il est important de ne pas se laisser emporter par son flux de pensées et songer à l’ensemble des tâches à effectuer pendant la journée. Prendre le temps de s’asseoir, ressentir les saveurs de sa nourriture, regarder sa tartine, son bol de céréales, apprécier la chaleur de son thé, de son café lorsque l’on prend la tasse dans sa main ou lorsqu’on le boit, penser consciemment à ce moment et au bonheur, même infime, qu’il nous apporte.

Sur le chemin du travail ou en balade : Porter l’attention sur la beauté des immeubles que l’on croise, sur l’air frais, sur le soleil qui se lève. En voiture, apprécier le morceau de musique qui se joue sur l’autoradio, contempler les paysages qui défilent, constater à quel point la nature change au fil des jours.

En faisant une pause plusieurs fois par jour : Il s’agit ici de faire réellement une pause et de tout arrêter pour ne rien faire, durant une ou deux minutes. Fermer les yeux, respirer consciemment, se demander comment on se sent. S’il y a une tension dans notre corps, essayer d’y remédier en s’auto-massant la nuque, en posant ses mains sur ses yeux ou en dégourdissant ses jambes. Il est possible de répéter ceci plusieurs fois par jour, et même à votre place de travail.

Dans les relations interpersonnelles : Au cours d’une conversation, se demander si l’on est capable d’écouter sans être d’accord, d’accueillir l’avis de notre interlocuteur sans jugement et avec bienveillance. Lors d’un conflit, prendre le temps de respirer, d’écouter ce que l’autre a à dire, ne pas l’interrompre, reformuler, puis parler à son tour en évoquant son ressenti. Chaque partie est ainsi entendue et comprise.

Au supermarché, lorsque l’on attend dans une file, au passage piéton : Il est possible durant ces brefs instants de se recentrer sur soi-même. Faire quelques respirations conscientes, inspirer, expirer, remarquer son abdomen qui se soulève, analyser comment on se sent, sentir le contact de ses pieds sur le sol, regarder les gens qui sont autour.

En préparant un repas : Porter son attention sur les légumes que l’on découpe, l’odeur qui se dégage lorsqu’on les met dans la casserole, le mélange des couleurs.

Avant de dormir : Prendre le temps de faire quelques respirations conscientes, détendre son corps, apprécier le moelleux de son oreiller, le bien-être corporel ressenti par le fait d’être allongé.

CE QUE LA PLEINE CONSCIENCE M’APPORTE DANS LA VIE

J’ai découvert la pleine conscience il y a plusieurs années, lorsque j’ai emménagé seule et que j’ai commencé à réfléchir à la manière dont je souhaitais vivre ma vie. C’est à cette période que je suis devenue végétarienne, sensible à l’écologie, davantage proche de la nature et des solutions alternatives comme la médecine douce. Au fil de mes lectures, dans des livres ou sur des blogs, j’ai découvert les bienfaits du yoga et de la méditation. Ces sujets étant intimement reliés les uns aux autres, j’ai fini par tomber sur le concept de la pleine conscience et j’ai tout de suite su que c’était fait pour moi.

Aujourd’hui, la pleine conscience m’accompagne tous les jours et fait pleinement partie de ma vie quotidienne. Avec le recul, je constate que plus on s’y consacre et plus c’est facile. Au début, il est nécessaire de faire des efforts, de s’y atteler consciemment, de diriger son esprit et de se focaliser sur ce que l’on est en train de faire. Au fur et à mesure, il n’y a plus besoin de se forcer, l’esprit y est habitué et le fait par lui-même.

Personnellement, la pleine conscience me permet d’apprécier tous les instants du quotidien et de ressentir de la joie dans chaque action, et même dans celles qui paraissent les plus ennuyeuses. Par exemple, lorsque je pends mon linge propre sur mon balcon, je profite du soleil qui brille, je respire l’air frais, j’apprécie la bonne odeur qui se dégage des vêtements. Je focalise mon attention sur tous les éléments positifs plutôt que ruminer sur le fait que je n’aime pas faire ça. Et finalement, pendre mon linge n’est plus une aussi grande corvée. Essayez, vous verrez !

Entreprendre chaque activité en pleine conscience permet d’en faire émerger du plaisir et de le ressentir de manière consciente. Chaque après-midi, je pars en balade au parc, je mets mes écouteurs sur les oreilles et j’écoute un podcast passionnant. Avant d’y aller, je me réjouis déjà de ce moment qui va apporter du bonheur dans ma journée. Durant toute la promenade, je respire consciemment, je contemple la nature qui change au fil des jours, je porte mon attention sur tous les petits détails, j’écoute ces voix dans mes écouteurs. Je suis pleinement dans cette activité, je ne pense à rien d’autre, et le fait de se focaliser sur chaque aspect me permet d’en ressentir profondément les bienfaits.

Grâce à la pleine conscience, chaque petite chose du quotidien que l’on pourrait qualifier de futile me procure du bonheur. Boire un thé, préparer mon petit-déjeuner, ouvrir ma fenêtre le matin et respirer l’air frais sur ma terrasse, allumer une bougie le soir et la regarder briller, boire un Coca en y ajoutant une tranche de citron et des glaçons, lire un livre au soleil quelques instants. Tous ces petits plaisirs faits consciemment me permettent de réaliser à quel point ils participent à mon bien-être.

La pleine conscience m’a ainsi appris qu’être heureux se construit au quotidien et est à la portée de tous. Le bonheur se trouve dans toutes les petites choses simples de la vie, il suffit simplement de savoir les regarder avec le cœur.

Enregistrer

14 commentaires
  • Ju'
    octobre 19, 2017

    Super article, franchement merci je vais essayer de mettre tes conseils en application 🙂

    • Ally Bing
      octobre 24, 2017

      Merci beaucoup Justine pour ton petit mot 🙂
      J’espère que ces quelques pistes t’aideront dans ton chemin vers la pleine conscience 🙂

  • Fanny
    octobre 20, 2017

    Super article😍 Merci pour tout tes conseils.

  • Jenny
    octobre 20, 2017

    Je n’ai jamais mis de mots sur cette façon de vivre la vie. J’accorde une importance aux petites choses de mon quotidien et c’est vrai que cela me donne beaucoup de joie comme tu le décris aussi dans l’article. « Vivre en pleine conscience » m’inspire et m’aide dans les mauvais moments de la vie. Je me réveille chaque jour en me disant de vivre encore plus dans le ici et maintenant que le jour précédent.
    Tes articles m’inspirent toujours et j’apprécie ta personnalité. Au plaisir de te lire encore.

    • Ally Bing
      octobre 24, 2017

      Coucou Jenny,
      C’est vrai ce que tu décris. Tout le monde, chaque jour, vit par moment en pleine conscience, sans forcément connaître l’existence de ce concept.
      Ce qui est bien, comme tu le dis, c’est qu’en le sachant, on peut ainsi le faire consciemment et essayer d’y être encore plus souvent 🙂
      C’est super que tu te réveilles avec ces pensées chaque matin.
      Je te remercie beaucoup pour ton petit mot qui me fait énormément plaisir.
      A tout bientôt !

  • Myrtilla
    octobre 20, 2017

    Quel bel article, ça donne envie de s’y mettre à fond ! 😀 Allez, j’essaie dès ce soir au coucher et demain au réveil 😉 Merci !

    • Ally Bing
      octobre 24, 2017

      Merci beaucoup Roberta ! J’espère que cela te plaira 🙂
      A tout bientôt x

  • Anna
    octobre 21, 2017

    Merci beaucoup pour ce bel article plein d’espoir !

  • Géraldine
    octobre 22, 2017

    Très bel article…
    Tu m’as convaincu d’essayer… mon esprit est souvent dans le passé ou dans mes projets à venir et rarement au moment présent.
    Merci pour tes astuces et ton témoignage.

    • Ally Bing
      octobre 24, 2017

      Coucou Géraldine,
      Super alors, j’espère que ces quelques pistes seront un début et t’aideront à vivre davantage dans le présent 🙂
      Merci pour ton petit mot.
      A très bientôt

  • Marie
    novembre 4, 2017

    J’avais déjà entendue parler de la pleine conscience en lisant des livres feel good, merci beaucoup pour ton article qui expose bien cette façon d’apprécier les choses de la vie !

    • Ally Bing
      novembre 6, 2017

      Merci Marie je suis ravie de lire ça et j’espère que ça t’aidera à appliquer la pleine conscience dans ta vie quotidienne 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *