Ce que j’ai aimé au mois de décembre

On se retrouve avec une nouvelle édition de mes favoris culture. Cette rubrique a eu son petit succès lors de son lancement au mois de décembre et j’en suis ravie. J’adore découvrir de nouveaux contenus qui me font réfléchir ainsi que de nouvelles séries ou livres dans lesquels m’immerger. C’est donc un plaisir de partager avec vous mes trouvailles dans lesquelles vous pourrez vous plonger lorsque vous cherchez quelque chose de neuf à vous mettre sous la dent !

ARTICLES

Titiou Lecoq est journaliste. Elle a écrit le livre « Libérées. Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale » (j’en avais parlé sur ce post Instagram). J’ai également lu l’un de ses romans dernièrement et j’apprécie vraiment son style d’écriture, très fluide et très vrai. Si je vous parle d’elle, c’est pour évoquer son dernier article Meurtres conjugaux, deux ans de recensement et plus de 200 femmes tuées. Pour Libération, elle a recensé tous les meurtres conjugaux ayant lieu en France au cours des deux années précédentes. Elle passe aujourd’hui le relai à une consœur, l’occasion pour elle de dresser le bilan de ces 24 derniers mois. « Ce sont des hommes qui tuent des femmes parce qu’ils considèrent qu’elles doivent leur appartenir. Qu’elles n’ont pas le droit de partir, de tromper, de refuser, de crier, de reprocher, de faire la gueule, d’agir comme bon leur semble. Ils ne supportent pas qu’elles soient des personnes libres et indépendantes. Ils ne tuent jamais par amour. Ils ne tuent pas parce qu’ils aiment trop. Ils tuent pour posséder, et posséder ce n’est pas et ce ne sera jamais aimer. » Un article nécessaire pour réaliser à quel point le nombre de femmes tuées par leur conjoint est un problème. Un problème dont on ne parle pas.

J’ai découvert le blog de « La Toile d’Araignée » grâce à Martin Winckler qui a retweeté l’article suivant : Le gynéco patriarcat. Je l’ai lu d’une traite et j’ai tellement aimé son style d’écriture que j’ai lu plusieurs autres chroniques disponibles sur son blog. Dans ledit article, elle interroge la façon dont la gynécologie considère les femmes, et ce n’est franchement pas très joli à voir. Elle débute son texte en citant la polémique ayant eu lieu dernièrement où, lors du Congrès national des gynécologues en France, le premier PowerPoint montrait la citation suivante : Les femmes, c’est comme des juments, celles qui ont de grosses hanches ne sont pas les plus agréables à monter, mais c’est celles qui mettent bas le plus facilement ». Nice n’est-ce pas ? La Toile d’Araignée retrace ensuite l’histoire de la gynécologie du Moyen-Âge à nos jours et l’on découvre que les savoirs médicaux gynécologiques étaient initialement principalement détenus par des femmes. Pour résumer très grossièrement, on les a ensuite qualifiées de sorcières, elles ont été brûlées, et les médecins ont récupéré le monopole de ces savoirs, entraînant par la même occasion toutes sortes de violences diverses. Je vous laisse lire cet article passionnant et y apprendre ce que sont les violences gynécologiques, telles que le « point du mari » (que j’ai découvert avec effroi l’an dernier dans un podcast – le médecin recoud, après l’accouchement et sans en avertir la patiente, l’entrée du vagin de façon plus serrée pour le bon plaisir du mari, causant d’énormes souffrances lors de la cicatrisation) ou encore les touchers vaginaux sur des patientes endormies, entre autres joyeusetés. En voici un extrait : « Alors que les hommes ne vont montrer leurs parties génitales aux médecins qu’en cas de problème de santé, les femmes sont poussées à le faire régulièrement. Dans beaucoup de familles, la première consultation gynécologique est une sorte de rite de passage, perpétué par les mères et encouragé par les médecins, qui accompagnent leur fille, souvent dès les premières règles, chez son/sa propre gynéco. Il s’agit d’emmener une personne en bonne santé, encore mineure et donc soumise à l’autorité parentale, chez un-e inconnu-e qui aura accès à son intimité, regardera sa vulve (dehors et dedans !), touchera ses seins. Sorte de préparation à la culture patriarcale où le corps des femmes est dépossédé et devient propriété des hommes, de la médecine, de la société entière. »

La dernière suggestion de cette rubrique n’est pas un article mais une vidéo YouTube intitulée La vérité sur la téléréalité. Elle a été publiée par Morgane Anselme, une ancienne candidate de Secret Story. Elle y aborde l’envers du décor et détaille toutes les étapes, de son recrutement jusqu’à sa sortie de l’émission. Les méthodes utilisées par TF1 font froid dans le dos, je pense que l’on peut dire que c’est de la torture psychologique. Je vous en conseille vraiment le visionnage si cela vous intéresse !

LIVRES

En plein Winter Cold Challenge, j’ai terminé deux romans jusque-là : La terre des mensonges d’Anne B. Ragde et Esprit d’hiver de Laura Kasischke. Ces deux lectures m’ont plu. J’ai eu du mal à m’immerger dans le premier car le début est très lent. Mais dès la moitié du récit, l’histoire devient passionnante et il était difficile de décrocher. C’est une saga familiale en trois tomes qui raconte la vie des Neshov, une famille dont les membres sont très éloignés et n’ont pas grand chose en commun. Lorsque leur mère tombe malade, ils se réunissent tous dans la ferme familiale, et c’est là que tout devient intéressant ! Je me réjouis de lire les deux autres romans de cette trilogie.

Quant à Esprit d’hiver, un huis-clos entre une mère et sa fille le jour de Noël, il est lui aussi très lent et le récit ne décolle pas. L’autrice fait sans cesse des aller-retours entre le passé et le présent, et ça n’avance pas beaucoup. Cela dit, le dénouement vaut vraiment le détour et pour cette raison, je vous le conseille volontiers.

SÉRIES / FILMS

Juste avant les vacances, nous avons regardé le film Le Jeu. Le synopsis m’a directement donné envie de le voir. Au cours d’un souper entre amis est lancée l’idée de jouer à un jeu : tous les téléphones portables sont posés au milieu de la table. A chaque fois qu’une notification ou un appel survient, le propriétaire du téléphone a l’obligation de lire le message ou de répondre à l’appel, devant tout le monde. Sans surprise, cela tourne rapidement au désastre. On assiste à l’enchaînement des évènements et la situation se péjore de plus en plus. On finit même par être mal à l’aise devant son écran tant cela devient gênant. Un très bon film !

Nous avons commencé et terminé Bodyguard sur Netflix. Cette série britannique en six épisodes est vraiment très chouette et pleine de suspense. J’ai aimé la façon dont elle est construite, avec des nouveaux évènements et des rebondissements qui font qu’on ne s’ennuie pas une minute. Elle raconte l’histoire d’un ancien militaire qui devient le garde rapproché de la Secrétaire d’État sur un fond d’attaques terroristes à Londres. Une série en pleine résonance avec l’actualité qui lui confère un réalisme très intéressant.

PODCASTS

J’ai particulièrement apprécié l’épisode d’Affaires sensibles consacré au génocide des Tutsis par les Hutus au Rwanda en 1994. J’ai appris énormément d’éléments dont je n’avais pas connaissance et j’ai été surprise de découvrir que ce génocide fut perpétré en l’espace de trois mois seulement et fit près d’un million de victimes. Dans un registre plus léger, j’ai beaucoup aimé l’épisode consacré à Lucie, le fantôme du château de Veauce. Frissons garantis !

Je recherche régulièrement de nouveaux podcasts à écouter et je dois dire que je n’en trouve pas énormément. Toutefois, j’ai été heureuse de découvrir le nouveau programme de Nouvelles Écoutes (le studio de production de La Poudre) qui s’intitule Primo, réalisé en collaboration avec Robert Laffont. Après un appel de manuscrits lancé au mois d’octobre, on suit les différentes étapes par lesquelles passent les éditeurs et éditrices pour sélectionner trois romans pour une primo publication. C’est un véritable plaisir d’être plongée dans les coulisses d’une maison d’édition.

MUSIQUE

Mon mois de décembre a été largement bercé par des chants de Noël. J’enclenchais ma petite playlist chaque soir en même temps que j’allumais quelques bougies. Saviez-vous que « All I Want For Christmas Is You » de Mariah Carey, sortie en 1994 et écrite par elle-même, revient chaque année dans le top des charts au moment de Noël ? Le 24 décembre 2018, elle a été écoutée 11 millions de fois sur Spotify, devenant la chanson la plus écoutée sur une journée sur cette plateforme.

J’ai également recommencé à écouter Leonard Cohen dont j’adore la voix grave et ténébreuse et ses mélodies douces et jazzy.

DIVERS

J’ai découvert le site FuturMe qui permet de s’envoyer une lettre à soi-même et qui arrivera tout droit dans votre boîte mail dans 1, 3 ou 5 ans. D’ici là, vous aurez probablement oublié ce que vous aviez écrit lorsque vous l’avez rédigée ! Je trouve le concept super chouette. Qu’aimeriez-vous dire à votre futur vous ? Comment vous imaginez-vous dans 1, 3 ou 5 ans ? L’occasion de prendre un moment pour soi et de réfléchir à ce que l’on se souhaite pour ces prochaines années.

C’est par hasard que je me suis retrouvée à nouveau sur le site 16personalities.com. J’avais déjà répondu au test par le passé mais je l’ai refait pendant les vacances. En règle générale, on ne change pas son style de personnalité au cours de sa vie. De mon côté, j’ai obtenu le même résultat que lors du premier essai. Je suis du type INFP, la personnalité « Médiateur ». Je me reconnais beaucoup dans la description et cela permet de comprendre beaucoup de choses sur son propre fonctionnement. A essayer ce week-end si vous avez quelques minutes devant vous ! N’hésitez pas à me dire dans les commentaires quel résultat vous avez obtenu !

Bonnes découvertes !

Et n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires 🙂

8 commentaires

  • Laetitia
    janvier 12, 2019

    As tu regardé la série Suit?
    On n’est moins rapide que toi au niveau du visionnage, mais on est complètement addict 😊

    • Melody | Ally Bing
      janvier 18, 2019

      Alors non je n’ai pas regardé mais on m’en a déjà dit du bien aussi 🙂 Merci pour l’idée je note pour mes futures séries 😀

  • Soa
    janvier 12, 2019

    Je m’en vais de ce pas voir Le jeu et Bodyguard sur Netflix ! Il y a tellement à voir qu’on ne sait plus par quoi commencer, heureusement que je suis tombée sur ton article 😉 !

    • Melody | Ally Bing
      janvier 18, 2019

      Haha, ça c’est vrai qu’il y a tellement, il est parfois difficile de choisir 🙂

  • Jenny_dupetitchateau
    janvier 14, 2019

    Tu m’as donné envie de voir Le jeu. Je te dirai ce que j’en ai pensé.
    Je suis aussi INFP, peut-être une des raisons qui me fait tant apprécier ton univers.
    Très belle semaine. 🙂

    • Melody | Ally Bing
      janvier 18, 2019

      Coucou Jenny,
      Cool alors, redis-moi quand tu auras vu le Jeu 🙂
      Oh trop chouette que tu sois aussi INFP 😀
      Très bon week-end à toi et à bientôt xx

  • Léna
    janvier 15, 2019

    J’ai suivi la série Bodyguard aussi et faut dire qu’elle est vachement pas mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *