Highlands | Loch Maree, Torridon & Applecross

Voici le dernier article consacré à ma semaine dans les Highlands, en Écosse, où je me suis rendue au mois de mai dernier. Le premier volet est disponible ici ; vous y trouverez le récit de mes excursions à Glen Affric et autour du Loch Ness ainsi que les raisons qui m’ont motivées à voyager seule. Le deuxième est ; vous y découvrirez la vallée de Glencoe, Glenfinnan et le Glencoe Lochan.

C’est le vendredi en tout début d’après-midi que j’ai pris la route pour ma dernière virée en solitaire au sein des terres écossaises. Selon Google, il me fallait environ 5h10 pour faire la boucle désirée. Comme il me semblait compliqué de trouver un lieu pour manger sur le parcours, j’ai dîné avant de partir et j’ai emporté un goûter avec moi.

Je garde un très beau souvenir de cette longue balade durant laquelle je n’ai presque croisé personne. En me replongeant dans les photos de cette journée, je me souviens des sensations ressenties à chaque nouvelle montagne qui se dressait devant moi, à chaque nouveau chemin qui se dessinait au fur et à mesure de mon avancée, le fait de me sentir minuscule et seule au milieu des vallées, l’impression d’immensité et d’infini lorsque je suis arrivée au bord de l’Océan avec les reliefs montagneux de l’île de Skye au large, la rencontre avec des moutons sur les bords des routes qui vivent en liberté, mais aussi et surtout le bruit du silence que je retrouvais chaque fois que je sortais de la voiture pour faire quelques pas.

LOCH MAREE – KINLOCHEWE – TORRIDON

La première destination de cette journée est Slattadale, au bord du Loch Maree, un très joli lac dans lequel se reflètent parfois les montagnes qui l’entourent. Ce n’est pas le cas lors de ma visite mais la vue n’en est pas moins belle. Après une petite marche au bord de l’eau, je rebrousse chemin jusqu’à Kinlochewe pour rejoindre Torridon.

Le long de la route, je découvre des paysages féériques où la nature s’étend à perte de vue. C’est vraiment quelque chose qui m’a marquée en Écosse, on ne sait jamais sur quoi nos yeux vont se poser. On pénètre soudainement dans des environnements dont nous n’aurions pu deviner l’existence quelques instants auparavant. Je crois l’avoir déjà dit dans un précédent article mais il m’arrivait fréquemment d’être estomaquée par la beauté de ce qui se dressait devant moi. Ce fut exactement le cas pour les paysages rencontrés de Kinlochewe à Torridon, et notamment le petit loch (et la lumière magnifique qui faisait scintiller l’eau) ou la montagne blanche que l’on voit ci-dessous, sans parler de l’image en une de cet article, où l’on découvre l’horizon devant nous et cette longue route qui se fraie un chemin au sein de la vallée.

DE TORRIDON A FEARNMORE

Ici démarre le parcours qui longe l’Upper Loch Torridon, puis le Loch Shieldaig avant de déboucher sur le Loch Torridon. La route est étroite, toujours sur une seule voie, avec des passing places à intervalles réguliers. J’ai traversé des petits hameaux qui abritaient deux trois maisons et je suis sortie de la voiture pour m’y promener mais on dirait vraiment qu’il n’y a pas âme qui vive dans ces endroits. On entend juste le vent qui souffle et on croise ici et là des petits moutons qui gambadent joyeusement.

DE FEARNMORE A APPLECROSS

Cette route longe la côte au bord de l’Océan, un magnifique parcours d’une trentaine de minutes d’où l’on aperçoit l’île de Skye et ses multiples montagnes les unes derrière les autres. J’ai à nouveau croisé des moutons, et notamment ce mignon petit agneau qui dormait. J’ai pu m’approcher tout près de lui sans le réveiller mais sa maman m’avait à l’œil. Je ne les ai pas dérangé trop longtemps et j’ai repris la route après m’être arrêtée quelques instants face à cette immense étendue d’eau.

D’APPLECROSS A STRATHCARRON

Après une ascension le long d’un chemin au milieu d’une végétation rase et touffue, on arrive au Bealach na Ba Viewpoint d’où l’on peut jeter un dernier regard sur la côte, l’Océan et l’île de Skye. Un peu plus loin, le Bealach na Ba Pass of the Cattle offre une vue sur la route qui nous emmène jusqu’à Ardarroch, une descente somptueuse et sinueuse entre deux montagnes rapprochées. J’y étais en même temps qu’une équipe de tournage pour un spot consacré à une voiture de luxe et je comprends pourquoi ils sont venus mettre en scène ce véhicule à cet endroit ! En bas, on contourne le Loch Kishorn dont le sable a une très belle couleur orangée.

J’ai terminé cette journée par une balade dans Tòrr nan Clàr, un petit village au bord du Loch Carron. On y trouve plein de maisons alignées les unes à côté des autres face au rivage. Il était presque 19h, j’avais faim. Je me suis arrêtée au Lochcarron Bistro, un restaurant qui sert des spécialités locales. Comme il n’y avait plus de place à l’intérieur, je me suis installée sur la terrasse pour un petit souper dehors juste avant le coucher du soleil. Une fois bien rassasiée, j’ai repris la route car il me restait encore plus d’une 1h de trajet pour retourner jusqu’à ma lodge à Beauly. Ce fut une très belle dernière journée d’exploration au sein des Highlands et je me réjouis déjà d’y retourner. ♥

Est-ce que ce récit vous donne envie de découvrir l’Écosse ? Y êtes-vous déjà allé⋅e⋅s ?

Retrouvez mes deux autres articles consacrés à ma semaine dans les Highlands : Glen Affric & Loch Ness | Glencoe & Glenfinnan

3 Responses
  • Virginie
    février 17, 2020

    Coucou,
    Ton récit et tes photos me donnent envie d’y retourner! L’Ecosse a quelque chose de magique et mystique 🙂
    Belle journée à toi,
    Virginie

    • Melody | Ally Bing
      février 17, 2020

      Coucou Virginie,
      Oh oui, vraiment quelque chose de magique et mystique, c’est exactement ça ! 😀

  • Morgane
    septembre 22, 2020

    Salut. J’ai toujours voulu aller en Écosse. Ma liste d’endroits à visiter est vraiment longue, mais ce pays m’attire particulièrement. Il y a tellement de verdure et l’architecture écossaise est vraiment intéressante. Les traditions de ce pays me fascinent aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *